La Communauté de France et de Moselle

Les origines historiques: le sacrifice ultime

Il y’a plus de cents ans, l’Europe faisait face à la guerre. L’armée française regroupait alors 300 000 combattants originaires du Maghreb, de nombreux poilus de confessions musulmanes et des milliers de soldats musulmans parmi les tirailleurs venus d’Afrique noire. Ces zouaves, tirailleurs algériens, marocains, sénégalais, goumiers et spahis quittaient la terre de leurs pères pour répondre à l’appel de la République.

La présence de militaires musulmans aux cimetières de  Rigny-la-Salle et de Douaumont dans notre région, ainsi que dans d’autres communes de France, témoigne de la participation massive des musulmans et du sacrifice consenti à la libération de la France.